Forum Officiel de l'Association loi 1901
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Chroniques du Solaris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Celine L.

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 07/01/2012
Age : 33
Localisation : Physiquement ou spirituellement?

MessageSujet: Chroniques du Solaris   Ven 23 Nov - 7:53

Solaris

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Le ciel de la Cité des Trois Yu est traversée et parcourue de nombreuses nefs venant des 4 coins du monde.

L'énorme majorité mesure entre une vingtaine et une centaine de mètres de long. Elles utilisent des lévistones, des énormes blocs de pierre flottant, tractées par des voiles pour se déplacer.

Mais parfois, le ciel est assombri par le passage de nefs bien plus grandes constituées de lévistones immenses mais totalement dépourvues de voiles...Ces nefs volent toutes sous le même drapeau, celui de trois phénix entourant un soleil dont le centre est représenté par le caractère nef. Ces nefs de par leur taille colossale sont appelées "Titanide". Il a été vu dans le ciel de la cité deux types de ces nefs colossales :
- les "Titanides" qui viennent par convoi (jusqu'à 5 au maximum). Elles mesurent 600 mètres de long pour 400 d'envergure.
- une "Titanide" beaucoup plus grande, bien plus colossale encore mesurant 1900 mètres de long pour 1600 d'envergure. Celle-ci est prétendument appelée "Titanide Solaire".

S'il est possible de voir les Titanides quelques fois au cours d'un cycle, il est en revanche très rare de pouvoir voir cette "Titanide Solaire".

La nation qui se cache derrière la construction de ces édifices spectaculaires est emplie de mystère et de légendes.
Tout le monde sait que ces colosses sont érigés au sein de la nation Solaris. Mais de cette nation, on en sait très peu si ce n'est que c'est une nation pacifiste et neutre, à la pointe de la technologie et dirigée par dit-on des phénix. Sa population est majoritairement constituée de torangas bien qu'elle possède une minorité marquée de salimas.

Son statut de nation pacifiste et neutre n'en fait pas moins un redoutable adversaire lorsqu'elle est attaquée. Le puissant royaume du Tengoku a perdu bien des hommes et des nefs face au Solaris.

Solaris est encore une nation jeune comparée à d'autres, cependant elle possède déjà une influence considérable dans le domaine des nefs aériennes notamment.

Bien qu'on en sache peu sur Solaris, on sait en revanche que ses dirigeants forment le clan Alkhoor. Ils seraient originaires de Sessiangate, la nation productrice de nefs de tous types par excellence et centre scientifique des peuples toranga.
Le clan Alkhoor s'est illustré par le passé par ses découvertes sur les nefs aériennes et la qualité de ses nefs. Les nefs Alkhoor sont réputées extrêmement fiable et sont considérées pour beaucoup comme des oeuvres d'art.
Les nefs Alkhoor restent cependant rares car la tête actuelle de la Nation est très protectionniste et perfectionniste. Chaque nef est unique. Le clan Alkhoor ne produit pas à la chaîne. Non pas parce qu'il n'en a pas les moyens mais par choix. La tête du clan voue un immense respect aux nefs et il serait bien naïf de penser qu'elle ne garde pas un oeil sur chaque nef produite par son clan et s'assure que les clauses des contrats soient bien respectées.
Pour acquérir une nef Alkhoor, il faut non seulement avoir les moyens financiers mais plus encore respecter une charte stricte d'usage et d'entretien de la nef. Chaque vente de nef est minutieusement scellée par un contrat aux conditions drastiques.

Le clan s'illustre également dans le domaine de la mécanisterie. Shinteni Alkhoor, aujourd'hui mort depuis plusieurs cycles, est un scientifique reconnu dans le domaine de la mécanisterie. Il a écrit plusieurs des ouvrages majeurs dans ce domaine. Sa fille Lacus Alkhoor est également une mécaniste très réputée et considérée comme l'une des meilleurs au monde.

Solaris a créé sa propre hiérarchie et ses propres titres. Ainsi, les trois dirigeants de la nation sont appelés Taiyotsubasa. Leurs dauphins sont nommés Taiyobane. La cour du Solaris est constituée de deux Oobane et plusieurs Chûbane et Shôbane.
Les trois Taiyotsubasa se nomment respectivement Ashitsuki Alkhoor, la fondatrice de la Nation, Ashina Alkhoor, son époux, et Rei Alkhoor, leur fils aîné. Les deux dauphins sont les deux autres enfants d'Ashitsuki et Ashina Alkhoor. Ils sont respectivement appelés Taiyobane Ikura Alkhoor et Taiyobane Amane Alkhoor.
Le Oobane Alessendros Dio Walkyrion est l'amiral des armées du Solaris. La Taiyobane Amane Alkhoor est la générale des armées quant à elle.
L'autre Oobane n'est autre que Lacus Alkhoor, également mère d'Ashitsuki Alkhoor.

Il existe de nombreuses rumeurs au sujet des dirigeants du Solaris.
Ashitsuki Alkhoor est réputée particulièrement protectrice et respectueuse de ses nefs. Elle a imposé des règles très strictes concernant leur utilisation et son courroux peut être dévastateur si ces règles sont enfreintes. Gare à celui qui ne considèrerait une nef que comme un objet...
Certaines rumeurs courent également quant à la venue occasionnelle d'Ashitsuki Alkhoor au sein de la Cité des Trois Yu. Lors de ses supposées visites, elle se rendrait au Palais des Perspectives et arpenterait ses couloirs et s'entretiendrait avec Yulmet en personne. Selon les ouï-dires, elle se rendrait également auprès des leothans de la Cité. Ashitsuki et ses enfants, tout comme sa mère possèdent tous un Q.I bien supérieure à la moyenne même parmi les torangas.
Rei Alkhoor ne sort pas souvent du Solaris mais il est reconnu comme le génie du clan et un redoutable négociateur.
Alors qu'Ashitsuki est une excellente conceptrice de nef et Rei un excellent chercheur, Ashina Alkhoor n'est ni un concepteur de nef ni un scientifique, il est en revanche celui qui s'occupe du peuple du Solaris.
Revenir en haut Aller en bas
http://nihonnosora.over-blog.com/
Celine L.

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 07/01/2012
Age : 33
Localisation : Physiquement ou spirituellement?

MessageSujet: Re: Chroniques du Solaris   Ven 23 Nov - 13:09

La convoitise du Tengoku

D'étranges rumeurs courent dans les ruelles de la Cité des Trois Yu....

L'empire d'Illyuchi, le Tengoku, se préparerait à une guerre. Il semblerait en effet que de gros mouvements de troupes et d'importants travaux aient été engagés au sein de l'Empire. L'Impératrice cherche toujours à étendre son empire déjà immense. Il semblerait qu'elle ait une cible bien particulière pour ses "prochaines conquêtes".

S'il n'est plus nécessaire de démontrer que les nefs aériennes du Solaris sont parmi les meilleures du monde, si ce n'est les plus performantes, le niveau technologique de cette contrée semble aussi très avancée, beaucoup plus que dans la plupart des empires et royaumes.
Si le Solaris reste une nation pacifique, il n'en reste pas moins de plus en plus convoité par Illyuchi. Pour mettre la main sur cette nation et ces richesses, il semblerait que la toute puissante dirigeante de cet empire n'hésiterait pas à entamer une guerre de conquête. Les rumeurs les plus folles courent quant aux nouvelles armes développées par le Tengoku. La seule chose qui soit réellement sûre, c'est qu'Illyuchi investit beaucoup de moyens dans la préparation de cette guerre.

Mais cette débauche de moyens peut susciter des interrogations.Est-ce là le reflet d'une volonté d'Illyuchi de conquérir et d'écraser le Solaris sans lui laisser la moindre chance et de montrer ainsi au monde la puissance du Tengoku?
Certains estiment que le Solaris, nation si jeune et si petite, ne pourrait résister à un conflit direct avec le Tengoku quel qu'il soit, d'autant plus qu'il ne possède qu'une armée dérisoire comparé à son adversaire, et cela même face à la majorité de ses voisins.
Alors pourquoi tant de préparations face à une nation et une armée dérisoire comparées au Tengoku?
Certains pensent que le niveau technologique du Solaris est si avancé que seul un nombre bien supérieur de nefs et de troupes pourraient le conquérir, et que c'est donc pour cette raison qu'Illyuchi déploie tant de moyens.

Mais comme toujours, il est difficile de distinguer le vrai du faux en ce qui concerne le Tengoku, le contrôle de l'information et la propagande étant monnaie courante. Il n'y a guère d'espoir d'en apprendre plus de la part du Solaris qui reste comme toujours aussi mystérieux même face à cette menace et personne ne sait réellement comment réagit cette nation ou ne sait même si elle est au courant de cette menace qui pèse sur elle.

Une seule chose reste sûre. Le Tengoku se prépare bien à une guerre et une guerre d'envergure.
Revenir en haut Aller en bas
http://nihonnosora.over-blog.com/
Celine L.

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 07/01/2012
Age : 33
Localisation : Physiquement ou spirituellement?

MessageSujet: Re: Chroniques du Solaris   Mer 12 Déc - 9:35

Les cultes religieux du Solaris

Solaris reste une nation bien obscure en terme de religion à l'heure actuelle.

Si les Taiyotsubasa sont parfois comparés à des divinités du fait de leur statut de phénix, ils refusent néanmoins tout culte à leur égard.

Il semblerait que seul 4 cultes soient représentés au sein du Solaris , il serait plus juste de dire présents que représentés.

Par ordre d'importance, ces cultes sont:
- le culte du Dieu Mécanique, beaucoup de mystères autour de ce culte qui semble être né et uniquement représenté au sein du Solaris;
- à égalité le culte de Loggon et de Meerondar;
- vient ensuite le culte de Kamato;
- et enfin, on peut noter la présence d'un autel dédié à une divinité ad'ishi, il ne semble pas y avoir de culte à proprement parlé autour de cette divinité, seul des offrandes semblent être offertes à celui-ci.

Le Taïyotsubasa nouvellement préposé à l'ordre religieux n'est autre qu'Ashitsuki Alkhoor.
Son peuple lui reconnaît un lien très fort avec les divinités.
Certaines rumeurs semblent affirmer qu'Ashitsuki a rencontré plusieurs divinités en personne, des Principes et qu'elle connaisse Meerondar. De ce fait, certains lui reconnaissent un don de médium très poussé même s'ils n'osent aborder le sujet avec elle sachant qu'elle n'apprécie guère les religions même si elle reconnait l'existence des divinités.
Revenir en haut Aller en bas
http://nihonnosora.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chroniques du Solaris   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chroniques du Solaris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Troisi, Licia] Chroniques du Monde Emergé (série)
» Clinique de l'exil : chroniques d'une pratique engagée
» Rice Anne - Memnoch le démon - Chroniques des vampires tome 5
» LES CHRONIQUES DE MACKAYLA LANE (Tome 2) FIEVRE ROUGE de Karen Marie Moning
» Stellaria solaris (Linnaeus, 1764)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Association D'autres idées ? :: Plan descriptif :: Les nations, leur culture, leurs techniques-
Sauter vers: